La baisse des taux a repris à un rythme soutenu

Posté le : 11/07/2016

La baisse des taux a donc repris à un rythme soutenu : ils sont 3,5 fois moins hauts que ceux observés au début des années 2000.  Cette baisse répercute la faiblesse des taux constatée sur les marchés obligataires et elle exprime les conséquences des orientations monétaires réaffirmées par les banques centrales, à la suite du Brexit notamment.

Les évolutions ont été marquées sur tous les marchés avec une baisse, depuis octobre 2015, de 65 points de base sur le marché de l’ancien (pour 1.59 % en juin), 66 points de base sur le marché du neuf (pour 1.61 % en juin) et de 52 points de base sur le marché des travaux (pour 1.63 % en juin). Toutes les catégories de prêts ont bénéficié de la baisse des taux, même les durées les plus longues.

Concernant la durée des prêts, elle s’est établie à 206 mois en moyenne contre 211 mois en mai. « Sur un marché en expansion, le maintien des durées à niveau élevé avait permis d’amortir les conséquences de la hausse des taux observés de juin à octobre 2015. Les niveaux actuels des conditions de crédit observé permettent à tous les ménages de rentrer sur le marché de l’accession, sur des durées longues, sans que cela ne les pénalise comme en témoigne la remontée des flux de la primo accession des ménages jeunes ou modestes », explique l’Observatoire dans sa note de juin 2016.